samedi 22 novembre 2014

Hommage fraternel


L'Amie, entends, toi qui dès le commencement 
Fut à mes côtés sur les chemins d'Héraldie, 
Ce nôtre royaume où tant de jaillissements 
Nous ont conduits en vert Pays de Poésie, 

Je te veux rendre, en ce lieu même, un hommage. 
Ma sœur d'armes, dont je sais la noblesse de cœur,
Fidèle toujours, armée de patience, de courage, 
De bonne et vraie présence : que l'amitié demeure ! 

Tu portes, taillé d'or au papillon diapré,
D'azur à la clef de tanné posée en pal
C'est de ton solide vaisseau le mât de beaupré. 

L'Amie, cette clef levée ouvre plus d'une serrure ; 
Elle est, de ton mystère, le signe archétypal 
Et de ton esprit ouvert la plus belle parure.

Notes :

- Le mât de beaupré est dit aussi "clef de mâture" ;
- Le signe archétypal est ici synonyme de "symbole"

2 commentaires:

  1. De riches symboles que j'aime à contempler.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, j'aime la composition de l'illustration d'en-tête, l'allégorie de la guerrière qui rappelle le combat de l'esprit... La lance, tenue basse, évoque celui qui se mène contre les forces inférieures ; l'écu y retrouve sa fonction de bouclier. La noblesse des principes élevés contre la roture des pulsions basses...

    RépondreSupprimer