jeudi 13 novembre 2014

Ce temps est nôtre

          Ce temps est nôtre où tout est feint ; 
          Voici venir des choses la possible fin. 
          Chronos implacable égraine nos jours 
          De sable qui s'écoulent sans retour.
 

          Nos vies ténues sont frêles esquifs 
          Et nos lendemains horizons rétifs ; 
          Partout les lourds voiles se lèvent 
          Et partout expirent les vains rêves. 

          Ô maintenant de nous 
          En lequel l'histoire se dénoue ! 
          Ô fulgurance du présent 
                                                              Qui nous révèle simples passants !

1 commentaire: