mercredi 8 octobre 2014

Plaisir de contempler les vieux blasons de France

Plaisir de contempler les vieux blasons de France,
Rêvant des anciens ports et des anciens chemins ;
Ermitages déserts et bourgs grouillant d’humains,
Seigneurs en leurs palais, poètes en errance…

Ici, l’azur promet de nobles lendemains ;
Gueules un peu plus loin témoignent de vaillance,
Le sable avec l’argent, quelle forte alliance !
Ces métaux, ces émaux ornent le parchemin.
Autrecourt-et-Pourron arbore trois étoiles,
La ville de Paris une nef et ses voiles,
Qui porte tour d’argent, si ce n’est Créancey ?

Au recueil des blasons, les lecteurs feront fête ;
Peut-être, il recevra l’hommage d’un poète
Qu’amuse un petit peu ce folklore français.



 Version à colorier
(cliquez sur l'image pour l'avoir en grande version)

13 commentaires:

  1. Oui, n'est-ce pas, et ce sera le prochain poème que les élèves auront à réciter prochainement.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai toujours admiré la splendeur des blasons !

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que nous allons le réciter prochainement ?
    Si c'est le cas je commence déjà à l'apprendre .
    Amira

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bingo ! Tu es la première sur l'affaire, Amira. La réussite appartient à ceux qui cliquent tôt. Et surtout, aux esprits curieux.

      Supprimer
  4. maitre c est quoi la prochaine poesie
    yann

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prochaine poésie sera : "Un matin, en me levant du pied gauche"

      Supprimer
  5. Maître moi je ne me lève pas du pied gauche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas grave, Teodora, personne n'est parfait :-)

      Supprimer
  6. Maître votre inattention est pertinente vous avez marqué en titre :
    "Plaisir de contempler les vieux blasons de France " alors que c'est "Les vieux blasons de France "

    Olivia V

    RépondreSupprimer