mardi 11 mars 2014

Le blason de Jean Huttenoix

De gueules semé d'arobases d'or à la terrasse d'argent, un livre ouvert du même brochant sur le tout.

Devise : Rien se s'exclut.

Jean est un informaticien invétéré - c'est son métier - et un lecteur acharné - c'est sa passion. Il a donc conçu son blason sur ces deux points forts et sa devise résume parfaitement sa philosophie de vie.


Le texte entier de la devise donnait : À priori, rien ne s'exclut ; à posteriori, non plus... sauf chez les esprits bornés. J'ai dû le rappeler qu'une devise se devait d'être assez courte. Il a donc gardé la première proposition. Quand je lui ai demandé le pourquoi de la terrasse d'argent, à la pointe de l'écu, il m'a répondu qu'il fallait toujours se ménager un espace vierge. Une sorte de réserve. Au cas où... Initialement, il voulait faire figurer sur son blason une hutte brochant sur un champ semé de noix, donc en lien direct avec son nom, selon l'usage des armes dites parlantes. Finalement, il abandonna cette idée qui n'exprimait absolument pas ce qu'il était. Entre parenthèse, l'appartement de Jean ressemble davantage à une boutique de livres qu'à un logement. Même la salle de bain n'est pas épargnée. Quand je lui ai fait remarquer que l'humidité ambiante imprégnerait les livres d'une odeur de moisi, il m'a répondu qu'un livre moisi sentait toujours mieux qu'une pensée javellisée. (sic)

3 commentaires:

  1. Ce blason est à enquerre, le livre d'argent superpose les arobases d'or, comment faire pour éviter l'enquerre?

    RépondreSupprimer
  2. Je l'avais précisé à Jean qui n'en voulut pas démordre. Quoi que l'on fasse, il y aurait enquerre, puisque le champ comporte un métal et un émail...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Néanmoins, il semblerait qu'un champ semé ne soit pas l'équivalent d'un champ plain et permette donc d'y poser un émail ou un métal au choix. Dans ces conditions, le blason de Jean Huttenoix ne serait pas à enquerre...

      Supprimer