dimanche 30 juin 2013

La pensée du jour : Taisen Deshimaru (1914-1982)

Personne n'est normal aujourd'hui, tous les gens sont un peu fous, avec leur mental qui fonctionne tout le temps : ils voient le monde d'une façon étroite, étriquée. Ils sont dévorés par leur ego. Ils croient voir, mais se trompent : ils projettent leur folie, leur monde, sur le monde. Aucune lucidité, aucune sagesse là-dedans ! C'est pour cela que Socrate, comme le Bouddha, comme tous les sages, disent d'abord : "Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers." C'est l'esprit du Zen et du Bushido traditionnels !
  
La pureté du vent, la clarté de la lune, qui peut les peindre?

Une seule cause ne produit pas un seul effet.

Quand le vent souffle vers l’ouest, le nuage va vers l’ouest.

Lorsqu’on obtient une chose, on en perd une autre !

Nous ne pouvons pas voir la montagne lorsque nous sommes au sommet.

La lumière est le monde des différences, dans l’obscurité règne l’identité.

Les pins n’ont de couleur ni ancienne ni moderne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire