samedi 2 mars 2013

Héraldique américaine : le Dakota du Sud

Le Dakota du Sud est un État situé dans l'ouest des plaines du Mid-Ouest. Sa capitale est Pierre mais sa plus grande ville est Sioux Falls. Quarantième État des État-Unis d'Amérique, le Dakota du Sud rejoint l'Union en 1889.

Le sceau du Dakota du Sud

Autre version

Le drapeau du Dakota du Sud
Adopté en 1909 mais redessiné en 1963, le drapeau est bleu de ciel avec le sceau d'état au centre (entouré par des rayons jaunes et les mots, le « Dakota du Sud » et « l'état du Mont Rushmore »). Le sceau décrit un agriculteur labourant un champ, une rivière, des forêts, montagnes, un bateau à vapeur, et la devise, « Under God the people rule. »
La version initiale de 1909

Un projet de nouveau drapeau (par Dick Termes)

Autres emblèmes


Drapeaux de l'Université du Dakota du Sud





Sceau de l'église luthérienne

Le Mont Rushmore et les quatre Présidents
Les quatre portraits de présidents américains sont gravés directement dans une falaise de granite. C'est une idée qui a germé dans la tête de l'historien Robinson pour développer la région, et qui fut réalisée par le sculpteur Gutzon Borglum entre 1927 et 1941. De gauche à droite : 

- George Washington, (22 février 1732 - 14 décembre 1799), héros de la guerre d'Indépendance et premier Président des États Unis d'Amérique ;

- Thomas Jefferson, né le 13 avril 1743 et mort le 4 juillet 1826, troisième président des États-Unis d'Amérique, philosophe, agronome, inventeur, architecte et francophile. Propriétaire d'une plantation en Virginie, il possédait de nombreux esclaves. Pourtant, Jefferson était attaché aux Droits de l'homme. Il faisait partie de l'élite du "siècle des Lumières" et a connu les plus grands esprits de son temps ;

- Abraham Lincoln, né le 12 février 1809 – décédé le 15 avril 1865 à Washington, seizième président des États-Unis. Il est le premier président républicain de l'histoire du pays. Son nom est associé à la guerre "de Sécession" et à l'abolition de l'esclavage. Il meurt assassiné à la suite d'un complot émanant des confédérés au début de son second mandat ;

- 14 septembre 1901 : le président McKinley meurt des suites des blessures qui lui ont été infligées par un assassin anarchiste. Conformément à la Constitution américaine, le vice-président Théodore Roosevelt (27 octobre 1858 à New York - 6 janvier 1919 à Oyster Bay, État de New-York) est investi et devient le vingt-sixième président des États-Unis d'Amérique. Il n'a que 42 ans et son arrivée au pouvoir désespère son propre parti en raison de ses idées sociales.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire