samedi 19 janvier 2013

La pensée du jour : Jean-Claude Van Damme

Jean-Claude Van Damme, acteur d'origine belge, est connu pour la drôlerie de ses réflexions dont certaines sont d'anthologie. Mais qu'on ne s'y méprenne pas : il ne s'agit pas de s'en payer une bonne tranche, aux dépens d'un homme qu'au demeurant nous respectons beaucoup. Simplement, ses aphorismes mettent de bonne humeur et on rit sainement. On ne saurait en dire autant des pitreries de ceux qui nous dirigent, d'autant moins que ceux-là se prennent au sérieux et se piquent d'avoir du contenu, tandis que les actes qui suivent leurs paroles sont rarement drôles...


Être aware

Y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de savoir qu'ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens. C'est-à-dire qu'y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un rhume et tu fais toujours "snif". Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je suis aware tu vois, c'est un exemple, je suis aware.

Le moment

Je crois au moment. S'il n'y a pas le moment, à ce moment-là, il faut arriver à ce moment-là, au moment qu'on veut.

La confiance


Quand tu prends confiance en la confiance tu deviens confiant.

L’oxygène

Entre toi et moi il y a un produit qui s’appelle un produit, et c’est un produit qui s’appelle l’oxygène, alors si tu fais ça (inspiration/expiration) comme ça, tu vis, mais si je tue l’oxygène comme sur la lune, tu meurs !!

La relativité


Parce qu’on a créé une réalité et dans notre réalité, on a inventé le temps : les 24 heures, les 365 jours par an. Ce qui est bien ! Comme ça on sait que quand je traverse le living-room et que je marche de ma cheminée à ma fenêtre, ça prend 10 secondes mais pour l’oiseau, ça prend une seconde et pour l’oxygène 0 seconde !

Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien.

Si tu dis couic-couic quand tu marches, les gens pensent que t'as des chaussures neuves.

Si tu dors et que tu rêves que tu dors, il faut que tu te réveilles deux fois pour te lever.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire