mercredi 14 novembre 2012

Romans historiques pour la jeunesse...

... sur le thème du blason et des chevaliers.

Jean-Yves Bouchaud
Le blason des pauvres

Editions Le Fantascope 2011

Présentation de l'éditeur 
Au XVe siècle, alors que la guerre de cent ans touche à sa fin, dans le contexte de la guerre de succession de Bretagne, Le blason des pauvres nous emporte au coeur des lieux et événements de l’histoire authentique, à la suite de personnages inscrivant leurs sillages dans l’environnement de la culture médiévale, avec sa violence et ses enjeux. Matthieu Perrin, ardoisier de son état, longeant les rives de Loire, se rend de Trélazé à Châteauceaux pour réparer la couverture de la chapelle du château-fort. Il va découvrir un nouveau-né, de noble naissance, abandonné dans une carrière. Avant qu'il ne puisse faire la lumière sur son identité, il devra fuir la mise en siège de la citadelle. Par méprise, le fils de l'ardoisier sera enlevé à son tour et sera élevé comme un seigneur. Dans la trame croisée de leurs destins, ces deux enfants vont grandir, côtoyant les hommes et les femmes de cette époque, amis ou ennemis, artisans et vilains, comtes et duchesses, intendants et moines… Les épreuves traversées les feront avancer dans la recherche de leur véritable identité. Le blason des pauvres est l’histoire d’une double quête de filiation, une fresque épique et romanesque riche en rebondissements, qui interpelle les thèmes fondamentaux des difficiles et complexes chemins de l’âme et des hommes.


Odile Weulersse
Le chevalier au bouclier vert

Hachette 1990

Au XIIe siècle, dans le pays des Francs, le jeune Thibault de Sauvigny sauve Éléonore, la fille du comte de Blois alors qu’elle est attaquée par des brigands. Pour le remercier de sa bravoure, le Comte de Montcornet, vassal du Comte de Blois adoube Thibault et lui remet son épée : Santacrux et un bouclier vert

Le Comte de Montcornet se retire dans un monastère et c’est son fils Foulque qui lui succède. Celui-ci demande Éléonore en mariage mais elle refuse.

Thibault préfère partir à l’aventure que de servir Foulque. Accompagné de Barnabé, il est grièvement blessé par des bandits. Il est soigné par une vieille femme en haillons qui vit dans la forêt. Thibault est tellement heureux qu’en remerciant la vieille femme, il la libère d’un sort et elle se transforme en jeune et belle demoiselle. C’est la fée Hadelize. Elle remet alors à Thibault une pierre magique qui le protégera du mal. Mais cette pierre ne doit toucher personne d’autre sous peine de lui provoquer une maladie mortelle.

Thibault se rend à un tournoi à Juvignole. Il rencontre et joute avec Ernaud le Fier qu'il bat. Il rencontre Torticolis, un jongleur. Thibault remporte tous les combats et se retrouve enfin face à Foulque. Thibault bat aussi Foulque. Avec cette victoire, il devient chevalier du comte de Blois.

Foulque monte son armée contre le Comte de Blois afin d’obtenir la main d’Éléonore. Pendant les combats, le Comte de Blois est mortellement blessé. Deux de ses enfants, Rosamonde et Gascelin accusent Thibault d’avoir tué leur père. Rosamonde pose la pierre magique sur le front d’Éléonore et celle-ci est touchée par la malédiction.

Thibault réussit toutes les épreuves pour retrouver la fée Hadelize qui pourra guérir Éléonore. Mais Foulque va enlever Éléonore avec l’aide de Rosamonde et la fait enfermer dans un cachot. Finette, la servante d’Éléonore, organise l’évasion de sa maîtresse. Dans leur fuite vers Paris pour se réfugier dans un couvent, les deux femmes rencontrent des lépreux. Éléonore leur jette sa bague pour se débarrasser d’eux.

Pendant ce temps, Thibault et ses compagnons se rendent à Paris déguisés en lépreux pour obtenir de l’aide du roi Louis VI le Gros. Ils retrouvent aussi Éléonore et Finette.

Accusé de vendre des armes à l’ennemi, Thibault est banni par le roi. Il réussit à regagner la confiance du roi en montrant son courage et sa bravoure. Il rejoint l’armée du roi et de retour à Blois, il combat Foulque. Grièvement blessé, Foulque demande à Rosamonde de faire appel à un sorcier pour le sauver. Celle-ci va voir le sorcier, mais lui demande de tuer Éléonore plutôt que de le sauver. Torticolis réussit à vaincre le sorcier avec sa voix avant qu'il ne plante l'aiguille dans la poupée à tête d’Éléonore.

L’armée du roi bat celle de Gascelin. Pour le racheter de ses péchés, Gascelin doit partir en terre sainte. Il cède ses terres et la main de sa sœur. Rosamonde est condamnée pour sorcellerie et est brûlée sur un bûcher. Thibault devient alors le nouveau Comte de Blois et épouse Éléonore. Ils vécurent heureux jusqu'à la mort.


Odile Weulersse
Le chevalier de Jérusalem

Hachette 2004

Un jeune chevalier part en quête d'aventures en s'embarquant pour la troisième croisade, accompagné de son fidèle écuyer Isidore. Ils vont alors vivre une incroyable aventure, au cours de laquelle ils connaîtront de multiples dangers lors des guerres religieuses qui déchirent le Royaume de Jérusalem, mais ils découvriront aussi l'amour, chacun à leur manière.

Théophile part dans la forêt de Biroquie avec Isidore, pour trouver la fée. Grâce à Isidore, qui arrive à lire les pancartes, ils réussissent à trouver l'arbre aux trois nids d'hirondelles, l'endroit où habite la fée Hadelize. Soudain, Théophile aperçoit une fillette d'environ 100 ans, la fée. Théophile lui raconte qu'ils partent en croisade, et qu'il voudrait que son épée le prévienne du danger. La fée exécute la demande.

Le roman se termine relativement bien. Théophile, le héros de l'histoire, réussit à venger son père en tuant Karboga, qui a tué son père. Il perd cependant sa bien-aimée Aïcha à cause de deux assassins. Le jeune Isidore, l'écuyer de Théophile, part avec Pétronille, qu'il a rencontrée en Terre sainte. Isidore reprend aussi le petit commerce de Barnabé. À la fin du récit, Théophile retourne en France et Isidore reste à Jérusalem pour se marier avec Pétronille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire