samedi 9 décembre 2017

La Nouvelle Héraldie


Blasons de Scherneck et de Neundorf (Bavière, Allemagne)

     Le Blog Noblesse et Art de L'Ecu est né de La Rencontre et du désir commun d'apprendre. Ce blog est La continuité d'Héraldie, Œuvre, toute entière de Son Intention, de Sa Cohérence en cet Appel de La Fraternité, en cette crucialité du Vivant, dès lors que L'Ecriture se révèle comme L'Outil créateur, fort d'une Triade protectrice : Corps, Esprit et Âme. Marie-Louise avait, en une sensibilité et une intuition peu communes, posé les fondations d'une nouvelle perspective : Le Chemin des étoiles, recueil qui par sa densité et l'aspiration de son auteur, appelait à cette croisée de route, à ces Retrouvailles de L'Esprit. Nul doute que rien ne laissait présager une telle Rencontre, Chemin qui se trace en ce par- delà, en dépit de différences majeures. Révélation toute pleine de L'Amour du Vrai, du Beau, du Juste, et du Pur. Nulle condescendance devant ces Accords d'emblées réels, accompagnés de fougue, d'enthousiasme et même de jubilation parfois. Beauté des Âmes qui se regardent, se désirent se vivre, en chair, en esprit, et non pas en une posture virtuelle, car nous connaissons les dangers de l'internet, et s'il est une grande force qui vient se positionner à contre-courant de tous ces vernissages narcissiques, elle vient uniquement du franc effort, du courage, du désir de paix, s'irriguant de La Lumière D'Amour. Oh ! ce n'est point forfaiture, ni illusion, mais bien Réalité qui se concrétise en Corps et en Esprit ! Aucun Déni du travail de chacun, ni de cette étonnante Rencontre, si singulière que l'on se dit sans doute que la fiction dépasse le réel. Rares sont cette clarté et cette prédisposition à entrer en une Fraternité nullement factice, puisque motivée uniquement par Le Vivant, Celui qui est, Celui dont on ne veut manquer, à aucun moment, La Présence. Héraldie ,en ce fusionnement, du fait d'un cycle qui s'achevait, donnait alors vie à Naissance et Connaissance et à La Nouvelle Héraldie, car il est une Logique qui voit en Son Absoluité une Arborescence inouïe. La Ligne se traçait alors de cette intention exclusive d'avancer sur Ce Chemin des étoiles.

     Dès lors, nous sommes chez nous, en un Laboratoire qui s'allie à La Munificence du Langage Sacré et celle du Langage Symbolique. Nous avons cette Vénération attentive et parfois scrupuleuse de viser Le juste, en prenant Le Temps, en Le laissant nous épouser. Nous n'écrivons jamais en composant, mais en nous laissant nous composer. L'Ecriture est Le Véhicule de cet Au-delà. Nous n'écrivons pas, Il s'écrit en nous ! L'Héraldique vient comme la caresse d'un vent amical nous effleurer en ces écus et synthétiser nos mots. Alliance en ce Vivant, en cet Enthousiasme, au delà de nos parcours de vie, parfois jonchés d'aspérités, mais qui se donnent à se vivre en cette Reliance, spirituelle et métaphysique.

     Nous sommes les enfants de ce siècle, et nous avons été en ces questionnements qui semblaient venir cogner en chacun de nos pas et qui nous révélaient simultanément les réponses extraordinaires, notre témoignage de L'Être, témoignage humble mais prenant racine au fin fond de notre mémoire de L'Origine. Ce Blog est né de cette Fécondité de La Rencontre en L'Âme et en L'Esprit. Nous sommes en cette ouverture perpétuelle et nous rendons grâce à La Vie, vivante et bien vivante, au delà du par-delà.

     Il nous a semblé juste de dire ces mots, de dire cette complicité qui se veut vivre en une intention claire et marquée par l'observation minutieuse et la lucidité, qui n'exclut jamais l'autocritique, bien au contraire, et qui se propose d'être en cette unité, aussi, avec le lecteur. Nous ne cherchons pas la complaisance, mais nous sommes en ce Cercle des Amis retrouvés, tout comme Héraldie évoquait, en son temps, non moins justement, Le Cercle des Poètes retrouvés.

     Le Voyage continue...



Blason de Klopitskogo (Russie)

https://nouvelleheraldie.blogspot.fr/



Décryptage et Revalorisation de L'Art de L’Écu, de La Chevalerie et du Haut Langage Poétique en Héraldique. Courtoisie, Discipline, Raffinement de La Conscience, état de Vigilance et Intention d'Unicité en La Fraternité d'un Nouveau Monde !

Est-il un Signe qui n'ait pas sa dimension en Sa Profonde Cohérence, cherchant Le Sens à L'Essence ? Est-il un Signe qui n'ait pas son Écho dans L'Indicible ? Est-il un Seul Langage qui n'ait pas Sa dimension Sacrée et révélateur des Réalités occultées ?

En ce Souffle que se veut presque recueillir le Blason, s'enveloppant, tout en proclamant, fleurissent mille et une Parures, puisant dans L'Êtreté, Noblesse celée et décelée. En ce cœur du Bouclier, mille essences, lors que Le Chevalier vêt L'Armure et L’Épée. Rituel et Quintessence en cet Art de La Connaissance que brandit La Torche enflammée, L’Éclat des Vertus Conquises et que l'on se veut protéger ! Aspiration d'une Renaissance Lumineuse en un Art de Vie oubliée, La Nouvelle Héraldie est à reconquérir cette Beauté que La Chevalerie a porté très Haut, au delà de ce que nous sommes encore en mesure d'imaginer. Le voyage se poursuit...

lundi 13 mars 2017

En réponse à "Cochon-Panda"

Image de Pierrette

Contrairement à l'ambiblaireau, peu à l'aise
En société, le cochon-panda de Corrèze
Etudie le chinois. Les villageois pantois,
L'observent tout le temps, bien assis sur leur chaise.

Pierrette

Cochon-panda


image de l’auteur

Si le monde est étrange, il peut y vivre à l’aise,
N’ayant aucun  besoin des vieillards de Corrèze ;
Il apprend chaque jour un proverbe chinois
Dont, très libre, il propose une version française.

Le train où vont les choses

image de l’auteur

Un ange cherche en vain la scène du martyre,
Un coq fait retentir un chant qui vient du coeur,
Dans un wagon blindé se cache l’empereur,
Fort bien dissimulé par le rideau qu’il tire.

Il gagne un lieu d’exil, protégé pas ses sbires,
Abandonnant sa ville au général vainqueur ;
Le train porte des fruits, des gâteaux, des liqueurs,
Tout ça pour adoucir l’humeur du triste sire.

Grand monarque et vaincu, empereur et pantin,
Il ne proteste pas contre son lourd destin :
Il dit, modestement, qu’il n’a pas eu de chance.

Or, quelques historiens le prendront en pitié,
Parmi ceux qui, jadis, eurent son amitié,
Et gloire ajouteront à son lot de souffrance.

Le vieillard



 Image de Pierrette

 
Un vieillard qui marche
Dans cet hiver printanier,
Rêvant à des livres.

Carême: Le pied de la lettre

Blason Bartrès

Prendre les textes sacrés au pied de la lettre,
Est la maladie de toutes les religions,
Cela s'appelle le fondamentalisme. Être
Croyant n'est donc pas sans danger. D'abord voyons

L'Ancien Testament, il nous dit que Dieu
A agi dans l'histoire des hommes et a fait
Alliance avec eux. Les personnages de 
La Bible sont le plus souvent mythiques. Les

Mythes sont des sortes de paraboles que
L'on  raconte depuis la nuit des temps pour que
L'on puisse répondre aux grandes questions

De l'humanité: d'où venons-nous, pourquoi le
Mal, où allons-nous? Tout aussi symbolique est
Le Nouveau Testament: Jésus au coeur de Dieu.

Pierrette

_____

D'azur à la croix latine tréflée d'or, chargée au pied de la lettre capitale B de sable, surmontée de deux étoiles d'or.

dimanche 12 mars 2017

Planète de Jade



image de l'auteur

Leurs villages sont neufs, ils sentent la peinture.
De leurs étoiles tombe une obscure clarté,
Les habitants, nerveux, courent de tous côtés,
La planète de Jade est terre d’aventure.

Ces gens n’ont de repos que dans leur sépulture,
Des nuits d’affairement, de jours de vanité,
Pas de temps pour saisir du monde la beauté,
Leur temps est tremblement, leur vie est imposture.

Cela est raconté par Jade, qui les voit
Et qui de leur actions a deviné la loi ;
Or, c’est pour le lecteur une réjouissance.

Bonne idée, de narrer ces jours hauts en couleurs,
Avec leur succession d’espoirs et de douleurs :
Jade, tu as gagné notre reconnaissance.

Cependant il faut vivre…

Image de Pierrette


" Que nos plaisirs passés augmentent nos supplices !
Qu’il est dur d’éprouver, après tant de délices,
Les cruautés du Sort !
Fallait-il être heureuse avant qu’être coupable ?
Et si de me haïr, Amour, tu fus capable
Pourquoi m’aimer d’abord ?
Que ne punissais-tu mon crime par avance !
Il est bien temps d’ôter à mes yeux ta présence,
Quand tu luis dans mon coeur !
Encor si j’ignorais la moitié de tes charmes !
Mais je les ai tous vus : j’ai vu toutes les armes
Qui te rendent vainqueur.
J’ai vu la beauté même et les grâces dormantes.
Un doux ressouvenir de cent choses charmantes
Me suit dans les déserts.
L’image de ces biens rend mes maux cent fois pires.
Ma mémoire me dit :  " Quoi! Psyché, tu respires,
  Après ce que tu perds ? "
Cependant il faut vivre; Amour m’a fait défense
D’attenter sur des jours qu’il tient en sa puissance,
Tout malheureux qu’ils sont.
Le cruel veut, hélas! que mes mains soient captives.
Je n’ose me soustraire aux peines excessives
Que mes remords me font. "
C’est ainsi qu’en un bois Psyché contait aux arbres
Sa douleur, dont l’excès faisait fendre les marbres
Habitants de ces lieux.
Rochers, qui l’écoutiez avec quelque tendresse,
Souvenez-vous des pleurs qu’au fort de sa tristesse
Ont versés ses beaux yeux.
Jean de La Fontaine, extrait des amours de psyché et Cupidon.

Voir le blog de Vincent

_____

D'argent à l'Eros et Psyché au naturel 

La pensée du dimanche




Les armoiries officielles du pape François

 

"La joie de l'Evangile remplit le coeur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l'isolement. Avec Jésus-Christ, la joie naît et renaît toujours."

Pape François

Carême: L'Espérance



Blason de  Saint Jean Des Vignes


La mort est inscrite dans nos gènes, elle est un
Programme qui est à l'intérieur de chacune
De nos cellules, un événement qui est une
Partie de la nature, de même que un

A un, en automne, les arbres perdent leurs
Feuilles. Alors  à propos de la mort et grâce à
Jésus ressuscité, la foi chrétienne a
Ajouté la notion d'Espérance. Au coeur

Même de Dieu, alors, aussi douloureuse
Soit-elle, la mort apparaît dès lors comme une
Naissance: entrée dans une vie nouvelle heureuse

Car, un peu comme la vigne est vendangée en
Automne, tous nos fruits d'amour y seront
Récoltés et Dieu leur donnera raison.

Pierrette

_____


D'azur à la cotice d'or accompagnée en chef d'une main bénissant du même rayonnante d'argent à dextre et en pointe d'un cep de vigne d'or.